You are here

Pas d'exportation d'armes vers les pays en guerre civile!

Keine Waffenexporte in Bürgerkriegsländer!

Fournir des armes aux pays en guerre civile est inhumain. Nous ne devons pas nous enrichir de la misère des populations des pays en guerre civile ! On ne veut pas de sang sur nos mains !

12613 de 10000

Demandez au Conseiller fédéral Ignazio Cassis d'empêcher les exportations d'armes vers les pays en guerre civile!

Au Conseiller fédéral Ignazio Cassis


Monsieur le Conseiller fédéral,

Nous vous prions instamment de ne pas assouplir l'ordonnance sur le matériel de guerre.
L'exportation d'armes aux pays en guerre civile est inhumaine et incompatible avec la tradition humanitaire suisse. 
Nous ne devons pas nous enrichir de la misère des gens dans les pays en guerre civile ! On ne veut pas de sang sur les mains !

L'industrie suisse de l'armement veut pouvoir à nouveau fournir des armes aux pays en guerre civile. Avec cette exigence inhumaine, le lobby des armes est directement parvenu au Conseil fédéral. Depuis votre investiture au Conseil fédéral, Monsieur Cassis, il semble qu'il s'est montré plus ouvert à ces préoccupations et qu'il discutera bientôt d'un assouplissement de l'ordonnance sur les matériels de guerre. D'un point de vue humanitaire, cependant, le seul changement acceptable dans les pratiques d'exportation actuelles n'est pas un assouplissement, mais plutôt une intensification.
Les armes suisses causent la misère et la mort dans le monde entier, et il ne peut y avoir de relâchement de la pratique d'exportation déjà laxiste !

L'industrie suisse de l'armement a augmenté massivement ses exportations dans le passé. De nombreux pays problématiques sont des acheteurs d'armes. La Turquie, qui mène une guerre contre les Kurdes, a multiplié par plus de dix ses importations d'armes entre 2016 et 2017 pour atteindre 640 000 francs suisses. Aujourd'hui, des composants suisses font des missiles intercontinentaux et des drones nord-coréens en état de navigabilité, des grenades à main "Made in Switzerland" débarquent dans des caisses en Syrie et, dans les mains de terroristes de l'Etat islamique, des manifestants non armés ont été abattus avec des fusils de sniper suisses en Ukraine. Boko Haram, la milice terroriste la plus meurtrière de notre temps, mise également sur la qualité suisse lorsqu'elle se lance dans de nouvelles atrocités dans son armure de roue Thurgovie capturée.

Il est naïf de supposer qu'en temps de guerre, on ne peut fournir qu'une seule partie. Les armes sont laissées derrière ou conquises, échangées, utilisées à mauvais escient et transportées jusqu'au prochain point sensible s'il y a assez de sang et si personne ne veut plus se battre. 

Il n' y a pas de guerres propres et de guerriers innocents. Juste d'innombrables victimes.

C'est pourquoi nous exigeons: Combattre les causes de l'exil au lieu des réfugiés. Pas d'exportation d'armes vers les pays en guerre civile!

Keine Waffenexporte in Bürgerkriegsländer

Exigeons maintenant: pas d'exportation d'armes vers les pays en guerre civile!

stopp waffenexporte

 

saisir des informations